Alexandre Velleuer et Xavier Vincent (VO Group) : « Le Positive Impact Awards nous a confirmé que nous étions sur la bonne voie et qu’il fallait continuer à investir encore plus dans l’expertise durable »

Alexandre Velleuer et Xavier Vincent (VO Group) : « Le Positive Impact Awards nous a confirmé que nous étions sur la bonne voie et qu’il fallait continuer à investir encore plus dans l’expertise durable »

Ce n’est pas tous les jours qu’un groupe belge indépendant souffle ses 30 bougies. Ce n’est pas tous les jours non plus qu’un tel groupe décide de s’investir corps et âme dans l’expertise durable, pour le coup, depuis dix ans déjà. Et ce, avec un succès connu et reconnu, notamment lors de l’Agency of the Year 2022, où VO a remporté le Positive Impact Award.

A l’occasion de ce double anniversaire, Xavier Vincent et Alexandre Velleuer, le duo de CEO de VO Group, nous ont accordé une interview.

Quel bilan tirez-vous de ces trois décennies et, surtout, comment expliquez-vous cette longévité exceptionnelle ?

Xavier Vincent : Personnellement, je n’ai connu que la dernière décennie, mais les lignes principales qui ont traversé ces 30 ans peuvent être symbolisées par quelques mots clés: créativité, résilience, coopération, durabilité et entrepreneuriat. Au-delà de la solidité économique, la plus grande réussite de ces 30 années est d’avoir créé un « esprit VO » avec un fort sentiment d’appartenance à l’entreprise, ainsi qu’un véritable partage des valeurs et de la culture. Parce que VO est avant tout une aventure humaine.

Alexandre Velleuer : Cet anniversaire symbolise à mes yeux la solidité et la fiabilité de VO à travers toutes ces années. Cela démontre également notre capacité d’adaptation à l’évolution du métier de la communication événementielle au fil des crises et des révolutions technologiques et digitales. Je suis également fier de dire que VO a joué un rôle actif dans l’évolution du secteur, comme nous essayons par exemple de le faire en étant moteur dans la transition vers un modèle événementiel plus vertueux.
Je suis assez d’accord avec Xavier : le secret de la réussite se situe dans ce fameux « esprit VO » qui perdure au fil des années et qui anime la richesse première de VO : ses Votiens.

Cela fait quasi un an jour pour jour que vous avez repris les rênes du groupe. Quel bilan tirez-vous de cette première année ? Quel a été votre principal challenge ?

Xavier Vincent : Un bilan très positif également. Le plus gros challenge à mon sens était la légitimité. C’est une chose de reprendre une entreprise, c’en est une autre de convaincre le staff de nous suivre dans cette aventure collective. Je crois pouvoir dire que nous avons assez bien réussi.

Nous avons mis en place une nouvelle gouvernance fondée sur un management partagé et sur la coopération entre nous tous. Tout n’est pas parfait, mais petit à petit les effets se font sentir. Nous venons d’éditer une enquête sur le bien-être dans l’entreprise et nous serons très attentifs aux résultats. Il y aura certainement des améliorations à mettre en place et nous sommes prêts à les envisager avec nos collègues.

Alexandre Velleuer : Ayant débuté ma carrière chez VO il y a maintenant 20 ans, cela me tenait à cœur de perpétuer correctement le fameux « esprit VO », tout en y apportant un nouvel élan à l’image de notre vision pour l’entreprise. Je pense pouvoir dire que nous avons bien avancé lors de cette première année. En plus du nouveau modèle de gouvernance évoqué par Xavier, nous avons pu accélérer la transition vers une offre encore plus durable en communication et en événementiel, portée maintenant par toutes les agences du groupe. Faire évoluer aussi rapidement le niveau d’expertise au sein des agences tout en continuant à innover dans ce domaine a certainement été mon plus gros challenge personnel. Il reste beaucoup à faire dans ce domaine mais nous pouvons déjà être fiers des avancées réalisées.

VO Group a reçu le Positive Impact Award 2022 à l’AOTY. Qu’est-ce que cela représente pour vous et quel impact ce prix a-t-il eu sur le groupe, voire sur ses clients ?

Xavier Vincent : Tout d’abord, une très grande fierté pour l’entreprise, mais aussi pour Michel Culot (le fondateur du groupe, ndlr.) et Alexandre qui ont mis l’entreprise sur la voie en inculquant d’abord l’importance cruciale du défi durable pour une entreprise de communication, et ensuite par la mise à disposition d’outils incontournables pour que nous puissions travailler dans les meilleures conditions.

Bien entendu, nous ne sommes pas des donneurs de leçons mais nous sensibilisons les clients à ces enjeux et les encourageons à suivre cette voie. Par ailleurs, nous avons introduit une démarche systématique au sein des agences qui consiste en une contribution symbolique à la compensation carbone en plus de ce que nos clients sont prêts à faire.

Alexandre Velleuer : Il s’agit évidemment d’une belle reconnaissance du secteur pour un processus qui a pris plus de 10 ans à se construire. Cela nous a également confirmé que nous étions sur la bonne voie et qu’il fallait continuer à investir encore plus dans l’expertise durable. La perception de nos clients et de nos partenaires a également évolué de façon positive pour nous donner encore plus de légitimité dans le domaine de ce qu’on pourrait appeler la communication durable.

Quels sont vos prochains objectifs en la matière ?

Xavier Vincent : Nous sommes convaincus de l’impact positif lié à l’adoption de la RSE chez VO, mais également dans la société en générale. Tout comme nous sommes persuadés que VO en tant que groupe de communication a le rôle, voire le devoir de contribuer à la transition écologique. Nos actions, nos projets et la manière de les mettre en œuvre vont dans ce sens.

Dans les trois prochaines années, nous continuerons de développer nos services dans ce contexte, pour nous et pour nos clients. La prochaine étape est notre certification EMAS/ISO 14001. Ensuite, nous prévoyons d’autres certifications, tout en continuant la mise à niveau de tous nos collègues pour assurer une communication encore plus responsable et adaptée aux défis climatiques, environnementaux et sociétaux de notre époque.

Alexandre Velleuer : Notre volonté est également de continuer à innover dans la durabilité comme nous avons su le faire dans le passé avec notamment le Calculateur de compensation CO2 pour les campagnes de communication élaboré avec CO2Logic ou le Circular Event toolkit, développé dans le cadre du programme « Be circular » de Bruxelles Environnement.

Nous sommes convaincus que nous devons continuer à construire des partenariats innovants avec des acteurs de la durabilité pour aller vers des campagnes et des événements avec un maximum d’impact positif. Cela ne sera jamais vraiment fini et parfait, mais nous sommes décidés à jouer un rôle important à ce niveau-là.

Xavier Vincent : Si notre orientation RSE/durabilité est au cœur de notre stratégie, elle est bien entendu appuyée par des éléments forts et constitutifs de l’histoire de VO. Voir plus loin, penser « en dehors de la boite » et se remettre en question font partie de notre ADN. C’est ainsi qu’à travers le temps et les crises, nous avons répondu présents aux défis rencontrés et a renforcé notre impact dans le marché. Nous sommes aujourd’hui un groupe de communication aux multiples facettes présent sur les marchés institutionnels belges et européens, ainsi que dans le secteur privé, qui peut compter sur la fidélité et l’énergie des VOtiens, ainsi que sur Michel Culot et Patrick Parmentier (le second co-fondateur, ndlr.) qui, même s’ils ne sont plus opérationnels, nous soutiennent dans cette grande aventure.

Share This